Accès palustre à plasmodium ovale avec rupture de la rate et échappement thérapeutique à propos d’un cas

Show simple item record

dc.contributor.author STITOU, Chaimae
dc.date.accessioned 2017-07-06T12:07:48Z
dc.date.available 2017-07-06T12:07:48Z
dc.date.issued 2017
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/123456789/15678
dc.description.abstract Introduction : Le paludisme est une infection parasitaire, potentiellement mortelle, due à l’infestation des hématies par des protozoaires (hématozoaires) appartenant au genre Plasmodium. Ces hématozoaires sont inoculés chez l’hôte humain par l’anophèle femelle lors d’un repas sanguin. Observation : Il s’agit d’un cas clinique d’une Rupture splénique spontanée suite à un accès palustre à Plasmodium Ovale chez un patient ayant séjourné en RDC due a une résistance à la méfloquine. Discussion : La «multithérapie » du paludisme est une des solutions envisagées pour améliorer les performances de la monothérapie, qu'il s'agisse d'obtenir la guérison à court ou à moyen terme, de prévenir la maladie, de vaincre ses chimiorésistances ou de contrarier son développement. L'espèce visée est presque toujours Plasmodium falciparum. Conclusion : L’accroissement de la résistance du P.falciparum aux antipaludiques détermine des nouvelles stratégies de cette urgence thérapeutique. principalement la prévention, face à l’évolution galopante des chimiorésistances, en attendant un espoir d’une vaccination opérationnelle et efficace fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.relation.ispartofseries P0562017;
dc.subject plasmodium ovale fr_FR
dc.subject primaquine fr_FR
dc.subject rupture splénique fr_FR
dc.subject chimioprophylaxie fr_FR
dc.title Accès palustre à plasmodium ovale avec rupture de la rate et échappement thérapeutique à propos d’un cas fr_FR
dc.type Thesis fr_FR


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account