Hémangiome hépatique chez l’enfant

Show simple item record

dc.contributor.author SALHI, Mohammed Ouayes
dc.date.accessioned 2017-12-22T17:49:02Z
dc.date.available 2017-12-22T17:49:02Z
dc.date.issued 2017
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/123456789/16071
dc.description.abstract L'hémangioendothéliome infantile, ou hémangiome hépatique infantile est la tumeur hépatique la plus fréquente chez le fœtus, le nouveau-né et le nourrisson. Les formes asymptomatiques sont les plus fréquentes, il existe cependant des formes très sévères, voire mortelles. La présence d’une masse abdominale, d’une hépatomégalie et de douleurs abdominales est classique mais n’est pas spécificique. En cas d’insuffisance cardiaque ou d’angiome cutané ou viscéral ou d’autre localisation chez un nourrisson, un hémangiome hépatique infantile est suspecté. Le bilan biologique révèle une fonction hépatique normale, dans notre série l’AFP était élevée chez l’un de nos patients. L’échographie Doppler et l’angiographie ont améliorés les possibilités de diagnostic. L’IRM avec injection produit de contraste permet l’analyse des structures vasculaires en cas d’hémangiome infantile hépatique, avec des bas taux de faux positifs de carcinome hépatocellulaire et moins de risque de rayonnement ionisant que la TDM. Cependant une certitude histologique est nécessaire, en cas de doute diagnostique. L’abstention thérapeutique doit être la règle dans la majorité des cas. La mise en place d’un traitement n’était réservée qu’aux hémangiomes hépatiques infantiles compliqués. Un contrôle clinique et échographique est recommandé pendant au moins 5 ans. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.relation.ispartofseries M0812017;
dc.subject hémangioendothéliome;hémangiome;foie;traitement;indication fr_FR
dc.title Hémangiome hépatique chez l’enfant fr_FR
dc.type Thesis fr_FR


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account