MISE EN PLACE D’UN WORKFLOW POUR L’ÉTUDE PHARMACOGÉNÉTIQUE DES ANTIVITAMINES K

Show simple item record

dc.contributor.author NAHM-TCHOUGLI, Christiana Philippa Linanipo
dc.date.accessioned 2019-02-21T13:39:48Z
dc.date.available 2019-02-21T13:39:48Z
dc.date.issued 2019
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/123456789/17226
dc.description.abstract L’avènement des « OMICS » et la maitrise des biomarqueurs tels que les SNP impliqués dans les différents processus physiopathologiques ont impacté la pratique médicale en permettant une prise en charge personnalisée du patient Bien que l’on ait identifié des associations entre des polymorphismes génétiques, la dose etla réponse aux antivitamines K , leurs applications ne sont pas encore intégrées dans la pratique médicale au Maroc faute du coût ,du délai associés aux tests génétiques, de la disponibilité des tests, des considérations éthiques et du manque de données probantes . L’objectif de notre étude est de mettre en place un processus intégrant tout le flux des techniques qui entrent dans la réalisation du génotypage des six polymorphismes impliqués dans la pharmacogénétique des antivitamines K (l’acenocoumarol) au sein de la population marocaine. Il s’agit de : VKORC1-1639 G>A, VKORC1 1173 C>T, CYP2C9*2, CYP2C9*3, CYP4F2 1347 G>A et GGCX 12970 C>G. Nous avons procédé à l’analyse des six SNP à partir de l’ADN génomique des patients sous acenocoumarol. Le processus inclut une étape d’extraction à partir du sang par deux méthodes : une classique au phénol/ chloroforme et une autre par chromatographie échangeuse d’ions. Les gènes ont été amplifiés par PCR classique. Les amplicons purifiés ont été génotypés pour tous les SNP étudiés en utilisant la technique RFLP. Les produits après digestion enzymatique par des endonucléases ont été analysés sur un gel d'agarose à 2% et 3%. Les résultats après électrophorèse des produits digérés ont montré des bandes de fragments d’ADNtraduisant des phénotypes soit sauvages (WT), (soit) mutés (Mut) ou hétérozygotes (Htz) pour chacun des gènes. Cette méthode d’étude appliquée à grande échelle dans la population marocaine servirait à établir un algorithme de prédiction de dose de l’acenocoumarol ou d’autres médicaments. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.relation.ispartofseries P0242019;
dc.subject Pharmacogénétique fr_FR
dc.subject PCR-RFLP fr_FR
dc.subject Antivitamines K fr_FR
dc.subject SNP fr_FR
dc.subject Optimisation fr_FR
dc.title MISE EN PLACE D’UN WORKFLOW POUR L’ÉTUDE PHARMACOGÉNÉTIQUE DES ANTIVITAMINES K fr_FR
dc.type Thesis fr_FR


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account