TUBERCULOSE OCULAIRE : ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES, MOYENS DIAGNOSTIQUES, PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE ET PREVENTIVE

Show simple item record

dc.contributor.author TEBAY, Nadaa
dc.date.accessioned 2019-12-11T17:05:03Z
dc.date.available 2019-12-11T17:05:03Z
dc.date.issued 2019
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/123456789/17852
dc.description.abstract La tuberculose est une maladie infectieuse due à un agent bactérien ; Mycobacteriumtuberculosisqui touche le plus souvent les poumons constituant une cause majeure de morbidité et demortalité. Le SIDA et la résistance aux antituberculeux sont les principaux facteurs favorisant le rebondissement actuel de cette maladie La localisation oculaire n’est pas exceptionnelle et peut être révélatrice de la maladie. L’incidence des uvéites tuberculeuses peut ainsi aller selon les régions de 0,39 % à 18 %. Son diagnostic reste difficile en absence de manifestation générale et/ou de preuve bactériologique ou histopathologique. Cette difficulté diagnostique découle de la variabilité de la présentation clinique et de la difficulté à mettre en évidence le M.Tuberculosis à partir des prélèvements oculaires . Certaines formes sont toutefois particulièrement évocatrices : une uvéite antérieure granulomateuse bilatérale ou unilatérale avec synéchies à base large d’implantation, choroidite multifocale pseudo serpigineuse, et la vascularite rétinienne occlusive. La prévalence de tuberculose oculaire est plus importante chez l’immunodéprimé et l’atteinte oculaire asymptomatique n’est pas rare chez ces sujets, justifiant une exploration oculaire systématique. La tuberculose reste dans la majorité des cas un diagnostic de présomption. Il faut penser à démarrer un traitement anti-tuberculeux qui pourra réconforter le diagnostic à postériori. Une aggravation paradoxale peut être noter sous traitement anti-bacillaires seul quand le processus immun est impliqué d’où l’indication d’associer d’une corticothérapie. Sous réserve d’un traitement bien conduit et prolongé, l’évolution clinique de la tuberculose oculaire est généralement favorable. Les séquelles sont liées à un diagnostic et une prise en charge tardive. fr_FR
dc.relation.ispartofseries M1882019;
dc.subject Tuberculose;œil; mycobacteriumtuberculosis; biologie moléculaire; traitement fr_FR
dc.title TUBERCULOSE OCULAIRE : ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES, MOYENS DIAGNOSTIQUES, PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE ET PREVENTIVE fr_FR


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account