APPORT DE L’IMAGERIE DANS LA COARCTATION DE L’AORTE A PROPOS DE 50 CAS.

Show simple item record

dc.contributor.author EL AMRI, Badr-Eddine
dc.date.accessioned 2020-09-21T17:19:52Z
dc.date.available 2020-09-21T17:19:52Z
dc.date.issued 2020
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/123456789/18114
dc.description.abstract Objectif : Evaluer l’apport de chaque moyen d’imagerie dans la prise en charge de la coarctation de l’aorte. Matériel et méthode : Etude rétrospective de 50 patients présentant une coarctation de l’aorte thoracique explorée par une échocardiographie transthoracique et angioscanner, colligés depuis janvier 2007 jusqu’au novembre 2019. Résultats : L’âge moyen est de 3 ans, avec des extrêmes allant de 6 jours à 21 ans. Le sexe ratio M/F est de 2.12. Le tableau clinique est dominé par la dyspnée (36%) et l’insuffisance cardiaque (16%). Les anomalies associées les plus fréquentes sont la persistance du canal artériel (58%), l’hypertension des artères pulmonaires et ou dilatation du tronc artériel pulmonaire (46%), la circulation collatérale (42%) et la communication inter-ventriculaire (12%). Conclusion : Devant une suspicion de coarctation de l’aorte, l’échographie transthoracique reste l’examen à réaliser en première intention et va conditionner la prise en charge. L’angioscanner et l’IRM sont utilisés en complément à l’échocardiographie et vont permettre de réaliser un bilan morphologique et fonctionnel précis de la coarctation afin de confirmer le diagnostic et guider un éventuel geste chirurgical ou endovasculaire. Vu sa performance, sa praticité et sa disponibilité, l’angioscanner est l’examen de préférence à réaliser en deuxième intention. L’IRM est l’examen de référence dans l’évaluation post-thérapeutique de la coarctation, mais ses nombreuses contraintes techniques font qu’elle n’est utilisée qu’exceptionnellement. L’intérêt de l’angiographie a été réduit à guider un éventuel geste endovasculaire. fr_FR
dc.language.iso fr fr_FR
dc.relation.ispartofseries M2292020;
dc.subject Coarctation ; Aorte thoracique ; Malformations congénitales ; Hypertension artérielle ; Echographie ; Angioscanner ; IRM ; Angiographie fr_FR
dc.title APPORT DE L’IMAGERIE DANS LA COARCTATION DE L’AORTE A PROPOS DE 50 CAS. fr_FR
dc.type Thesis fr_FR


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account